<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://px.ads.linkedin.com/collect/?pid=1312570&amp;fmt=gif">

Premières vacances avec une voiture électrique

3 janvier 2020
Numobi_chargedby_white

Participer à un monde meilleur, cela commence par soi. C’est dans cet esprit qu’Olivier (33) est passé à la conduite électrique. Et il avoue que l’élégance de l’Audi e-tron a contribué à le convaincre. C’est ainsi qu’Olivier, sa femme Stéphanie et leurs fils Floris (3,5 ans) et Lars (1 an) et une grande quantité de bagages sont partis en vacances à bord de leur nouvelle voiture. Ils sont partis comme beaucoup de Belges dans le sud de la France, à Saint-Amans-du-Pech près d’Agen. Comment s’est passé leur premier voyage électrique ? Suivez ici le récit d’Olivier.

La conduite électrique : elle séduit nombre de personnes. Mais qu’en est-il précisément de l’autonomie et de la recharge électrique ? Un Belge parcourt en moyenne 35 à 40 km par jour en voiture. Une batterie chargée la nuit sera de pleine capacité le matin. Plus de 90 % de l’énergie est inutilisée.

La situation est différente dans le cas des vacances. Olivier De Laet est récemment passé à la conduite électrique et a également testé les vacances.

« Je ne suis pas un fervent défenseur de l’écologie. Et je mange de la viande (rire). Mais nous tentons de faire attention à notre empreinte écologique, avons installé des panneaux solaires et je ne comprends pas pourquoi la conduite électrique fonctionne en Norvège et pas chez nous. Nous devons nous éloigner des carburants fossiles, j’en suis convaincu. Dans l’intérêt de nos enfants. » 

« Lors du remplacement de notre BMW série 3, j’ai été séduit par l’Audi e-tron (<95 kWh). Quelle beauté ! Et l’essai m’a ouvert les yeux. Plus d’embrayage, plus de changement de vitesses, conduite extrêmement souple et calme. Lorsque le comptable a calculé que la mensualité de cette voiture (primes et avantages fiscaux inclus) n’allait pas coûter plus que l’A6 break que j’envisageais d’acheter, le choix s’est vite fait. »

Anvers - Agen, aller-retour

Pour les vacances d’été, le choix s’est porté sur Agen, à quelque 1 060 km d’Anvers.

« Nous y avions loué une maison avec des amis. Pour le voyage aller, nous avions convenu de faire deux arrêts. Nous avons des enfants en bas âge, mais nous voulions aussi en faire un véritable voyage de vacances. Nous avons fait le premier arrêt à St.-Hilaire-sur-Puiseaux, où nous avons séjourné dans des tentes safari au bord d'un lac. Le deuxième arrêt, nous l’avons fait à Limoges. Le premier jour, nous avons parcouru 480 km ; le 2e jour, environ 300 km et le jour 3 quelque 260 km. Pour le voyage retour, nous avons fait un long arrêt de 5 jours dans les environs de Tours. Le premier jour, nous avons parcouru 540 km, et après notre séjour encore 575 km pour rejoindre Anvers. »

 

La préparation

Avec des enfants en bas âge, vous devez prévoir suffisamment d’arrêts pour les nourrir et changer les langes, que votre voiture roule au carburant fossile ou à l’électrique. Une chose dont Olivier a pleinement tenu compte dans ses préparatifs. Pour un itinéraire détaillé, il a utilisé l’application Newmotion que Numobi lui avait donnée et une carte de recharge qu'il pouvait utiliser auprès de divers fournisseurs de bornes de recharge, les principaux acteurs de France.

Olivier : « L’application indique les bornes de recharge disponibles sur votre trajet. Les bornes de recharge rapide ont une capacité de 50 kW. Vous pouvez paramétrer des filtres pour par exemple uniquement afficher les bornes de recharge rapide. En marge des bornes de recharge rapide de 50kW, il existe également des superchargers de Ionity qui, dans le cas de l’e-tron, peuvent offrir une capacité de recharge allant jusqu’à 135 kW. Tout dépend bien évidemment de votre capacité, de la quantité que vous pouvez entrer. Nous avons testé l’un des superchargers de Ionity avant la frontière française. Le plein était fait en 12 minutes, le temps de boire quelque chose. Un supercharger de ce type permet de charger entièrement ma batterie en 45 minutes. Incroyable ! (Il vous en coûtera 8 euros de frais de démarrage). Juste avant Paris, nous avons refait le plein. Et cela tombait bien car Lars avait faim ;-) ».

 

premières vacances avec une voiture électrique



Nuitée en cours de route

Le premier arrêt est arrivé rapidement le premier jour. Nous avions prévu une nuitée dans des tentes safari en bordure d'un lac.

« J’avais vérifié à l’avance si je pouvais recharger la voiture. Et j’ai pu le faire sans problème. Le jour 2, nous partions avec une batterie entièrement chargée. À 60 km de Limoges, l’heure était venue de faire un arrêt pipi, près d’un supercharger d’Ionity. Il y a toujours 4 à 5 bornes de recharge, c’est pratique. La deuxième nuit, à Limoges, nous n’avons pas rechargé la batterie. En conduisant calmement, nous avions encore 350 km d’autonomie. À mi-chemin de notre destination finale, Saint-Amans-du-Pech, nous avons par souci de sécurité refait le plein. C’était notre premier voyage avec une voiture électrique, nous étions donc particulièrement prudents. »

Que faire en cas de panne ?

« On ne tombe jamais en panne. Vous devez bien évidemment préparer votre voyage. Avoir une réserve suffisante. Vous devez quoi qu’il en soit prévoir des arrêts, et en profiter pour recharger la batterie. Conduire jusqu’à presque vider la batterie est déconseillé, tout comme dans un modèle à carburant fossile. Que faire si une borne de recharge est occupée ? L’application vous l’indiquera. Et que faire si la borne de recharge ne fonctionne pas ? J’avais quelques autres bornes de recharge en réserve, comme plan B.

Une borne de recharge peut également rencontrer des problèmes : perte de connexion ou blocage, etc. Pendant notre voyage retour, nous avons été confrontés à un problème de ce type. La recharge s’est soudain interrompue et le câble était coincé. Nous avons appelé Audi pour obtenir des conseils : retirer le câble à l’aide d’un système manuel installé sous le capot. Cela n’a pas marché, j’ai alors appelé le fournisseur de la borne de recharge. Il est apparu qu’il s’agissait d'une défaillance liée à la chaleur. Une défaillance qui s’est résolue. Si vous avez un problème, Audi assistance est toujours là pour vous aider. Elle organise gratuitement (et dans les 30 minutes) votre transport vers la borne de recharge la plus proche. »

Quel est votre sentiment après avoir parcouru ce voyage ?

« Un sentiment de victoire ! Les voitures électriques sont encore peu nombreuses sur les routes. Cela donne lieu à des conversations amusantes aux bornes de recharge, où l’on peut échanger expériences et conseils. Un sentiment très particulier en découle. Un contrat de leasing offre la possibilité de troquer en été sa voiture électrique contre un modèle diesel. Je vous conseille de ne pas le faire.

« Si vous voulez opter pour la conduite électrique,
faites-le directement bien : ALL THE WAY ! » 

 

En vacances avec une voiture électrique


Conseils d’Olivier pour les conducteurs novices d’une voiture électrique

  • Préparez votre voyage, ne fut-ce que pour vous rassurer, surtout la première fois. Vous remarquerez que vous aurez déjà plus confiance en vous lors du voyage retour.
  • Ayez toujours une marge suffisante, ne roulez pas jusqu’à presque vider la batterie.
  • N’oubliez pas que vous devez de toute façon vous arrêter (surtout avec des enfants).
  • Deux arrêts de trente minutes sont préférables à un arrêt d'une heure. Considérez-les également comme un élément de vos vacances. Nous sommes partis deux semaines, dont une à notre destination finale. Quelles belles vacances!
  • Pour maximiser votre autonomie, il est préférable de viser une consommation aussi basse que possible. Ne roulez pas trop vite, par exemple à 110 au lieu de 130 km/heure.
  • Optez pour une application de qualité et un fournisseur de bornes comme Numobi qui couvre un large nombre de bornes de recharge et de réseaux.

Combien coûte la conduite électrique

Suivez l’actualité de NUMOBI !